Les Chroniques d’une Acnéique: L’Acné

L’Acné.

On dirait presque un gros mot cette maladie – oui c’en est une, pour tout ceux qui pensent que ce n’est qu’un truc sale qui touche les gens qui ne se lavent pas correctement.

FAUX. Bien sûr.  Je ne vais pas vous faire un topo sur le nombre de femmes qui sont touchées par cette saleté – beaucoup –  ou comment se développent les comédons sur la peau. Il y a pléthores d’articles et d’informations à ce sujet.

Ce que je peux vous assurer c’est qu’Elle me gâche la vie cette nouvelle copine. Depuis quelques temps. Elle me regarde dans le miroir alors que je n’allume plus la lumière pour éviter de la voir – se maquiller demande de savoir faire preuve de dextérité. Elle se rappelle à mon bon souvenir quand je passe la main sur ma joue. Elle se reflète dans les yeux des autres parfois. Elle me nargue quand j’essaye de me sentir belle et bien dans ma peau. Elle rigole quand l’autre à la peau parfaite me donne un conseil pour que tous ces petits boutons s’en aillent.

 Tout allait bien…

La peau parfaite je l’ai eu. A l’adolescence pas l’ombre d’un point noir, d’un bouton sur mon visage. Rien que de l’éclat et une peau de pêche…. Nostalgie quand tu nous tiens.

Comme beaucoup de jeunes femmes, j’ai pris la pilule. Une, cinq, près de dix années se sont écoulées entre le premier cachet et la dernière tablette. Entre les deux il y a eu le scandale des 3e et 4e générations, donc la mienne a été jetée aux oubliettes. D’ailleurs très sympa de l’apprendre de la bouche de ma pharmacienne, lorsque j’ai voulu renouveler mon stock en rentrant de l’étranger. Bon… direction le gynéco pour une nouvelle pilule et c’est là, à cet instant que j’ai commencé à foutre ma peau en l’air – mon corps aussi par la même occasion mais c’est un autre débat. Parce que la pilule cette merveilleuse invention pour l’émancipation sexuelle de la femme, n’a pas que du bon…

J’en ai essayé une première mais elle ne me convenait pas. Nouvelle prise de rendez-vous, nouvelle ordonnance, autre contraceptif à prendre avec un joli petit antibiotique pour compléter le tout. Quelques mois passent. Au début ça semble fonctionner je n’ai plus rien. J’ai retrouvé mon visage et mon sourire mais ce n’est bien évidemment qu’un leurre. Tout d’abord les antibiotiques pendant plus de trois mois comment vous dire ? Si vous avez le malheur d’avoir le système digestif un tantinet fragile ce n’est pas ce qu’il y a de plus sympa. Même si tout va bien de ce côté là d’ailleurs. De plus, la petite pilule miracle a vite arrêté de faire effet et me voilà encore une fois à bourgeonner en plus de prendre du poids et d’avoir pour la première fois un début de cellulite : Tu la sens la fille glamour au possible ? Je me dis que je vais attendre les trois mois nécessaires pour que mon corps trouve ses marques et prendre une décision en conséquence. Verdict : plus de dégâts qu’autre chose. Basta ! On arrête les conneries. Je décide après dix ans de mettre fin à notre relation. Je ne veux plus d’hormones, je ne veux plus avoir à penser à la prendre, à avoir des sueurs froides quand je me rends compte que je l’ai oublié et puis je fume et on me rappelle à l’ordre à chaque fois sachant que les deux ne font pas bon ménage. Ok oubliés, envolés les petits cachets. Liberté !

 Jusqu’au jour où…

J’ai lu sur plusieurs sites – je fais partie de ces gens qui ont besoin de tout savoir en amont et qui passent des heures sur internet à la recherche de témoignages – qu’il y a un effet rebond et qu’une fois qu’on l’arrête c’est pire que tout. Je m’y prépare psychologiquement et là… rien. Aucun bouton durant le premier mois. J’y crois à fond et me dit que je vais passer à travers les mailles du filet. Le deuxième mois débute avec un nouveau venu sur ma joue. Rien d’alarmant jusqu’à l’arrivée de ses frères, ses cousins et toute la smala. C’est parti pour des mois de galère ! A ne pas savoir quoi faire, quoi prendre. Je vous le dis tout de suite, je n’aime pas les dermatos. J’ai grandi avec une mère qui avait plus tendance à nous donner de l’homéopathie que des antibiotiques. Mais je me suis forcée et j’ai eu droit à ma petite ordonnance miracle, à savoir la jolie petite crème Ketrel ! La crème magique qui te promet une peau lisse, dépourvue de boutons, microkystes et autres monstruosités. Ca, c’est sur le papier. Parce que pour y arriver – et je vous le donne en mille, j’y suis arrivée pendant un temps, il faudra être prête à avoir la peau qui pèle, brûle, devient photosensible… et ça c’est quand tout va bien. J’ai tenu cinq mois ! Avec le recul je me dis qu’il est complètement fou de s’infliger ce genre de torture dans l’espoir d’éradiquer quelques boutons. J’ai vite abandonné tout ces traitements qui au lieu de me réparer ne faisaient que masquer un certain temps le fond du problème. Pendant un an et demi j’ai vécu « acne free ». Un bouton par-ci par là à certaines périodes du mois, mais rien de dramatique, rien qui ne m’empêchait de vivre et de marcher la tête haute dans la rue.

Ca c’était jusqu’à ce moment que j’appelle l’hécatombe !

Ma pire crise d’acné je l’ai vécu il y’a de cela quelques mois suite à un trop plein de… tout ! D’émotions positives – comme mon mariage – et négatives – un décès, du stress professionnel et émotionnel couplé à quelques coups et blessures que nous envoient parfois la vie. Tout ce chamboulement était vraisemblablement trop lourd pour mon corps qui a dit Stop ! et s’est déchargé en faisant ressortir par ma peau tout ce qu’il contenait en lui. Car il faut le savoir, au delà du fait de mal s’alimenter ou de porter trop de maquillage ; les émotions jouent un rôle prépondérant dans le fait d’avoir de l’acné…  Mais ça on en parlera une autre fois J

Actuellement, ma peau s’améliore grâce aux soins naturels que je lui procure et à un changement radical de mon mode de vie.

Je vous en dirai plus dans la prochaine Chronique !

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s